Greg persiste et signe

Le compagnon trailer Greg poursuit son tour de France avec une petite course de village : l’UTPMA : ça commence par UT c’est un signe et ça ne veut pas dire Union des Trailers Pépères et Même Assoupis mais l’Ultra Trail du Puy Mary Aurillac, une balade de santé de 110 km !

Récit : 

Il y a une dizaine de jour, je franchissais la ligne d’arrivée de l’UTPMA après 21h57 de dépaysement sur 110km / 5500D+
Un évènement où les dossards de l’Ultra s’arrachent en 24h, il ne faut pas louper le coche.
Un parcours exceptionnel dans le Cantal, une organisation très pro qui aura su réagir et s’adapter suite au WE caniculaire annoncé afin de réussir à maintenir cet événement en négociant avec le préfet lors d’une réunion de crise, et bien sûr des bénévoles Fantastiques.
Je garderai en tête:
– Le lever de soleil après environ 5h de course.
– L’ascension du plomb de Cantal (bâtons interdits)
– L’ascension du Puy Mary (bâtons interdits) avec un accès par la brèche de Roland et les panoramas exceptionnels là-haut sur la ligne de crête  (quelques photos à voir)
– L’arrivée au Puy Chavaroche qui m’a remémoré des souvenirs enneigés lors du GR400 réalisés un an plus tôt
-Les litres de sueurs perdus sous cette chaleur de plomb
– La bienveillance entre coureurs
– La gentillesse et le soutien des bénévoles
– Les messages d’encouragements consultés rapidement sur les ravitos, boostant le mental
– Le soutien sans faille de ma famille, ma femme et mes enfants
– L’émotion et la joie lors du dernier km jusqu’à la finish line après un tel effort.

Une ambiance vraiment spéciale sur du Trail long où à part pour le top 30, le chrono est bien secondaire et le partage et l’entraide avec des passionnés reste le maitre mot.

Côté chiffres en vrac :

– 724 partants, 304 finishers, je termine en 122ème position, très très rude avec cette chaleur.
– 1000 mercis distribués aux bénévoles tout au long du parcours
– Environ 30 mouillages de casquettes dans une eau plus ou moins suspecte (abreuvoir dans les pâturages…) pour limiter la surchauffe
– Environ 20L de liquide divers et variés engloutis (soupe, eau, coca, boisson énergétique …)
– 4,5 kg perdus
– Retour avec une 100aine de photos on ne se refait pas
– Courbatures à J+1 et J+2 plus rien à J+3
– Grosse fatigue générale pendant 7j

Après bientôt 2 semaines l’envie de remettre le couvert reste bien présente mais après quelques semaines de repos !

Greg

Photos 

Toutes les photos

Ce contenu a été publié dans Photos, Résultats. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à Greg persiste et signe

  1. Ado dit :

    Bravo Grégoire, tu es notre warrior.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.