Les Lents à Moulinsart

Grand déplacement des lents hier 15 avril, à Cheverny, par un temps idéal, avec un parcours très varié et une super ambiance. Plusieurs se sont testés sur leur premier semi (Etienne, Claire, Caroline, Pascale) ou leur premier marathon (Hélène). Bravo à eux ! Un pique-nique très convivial avec les accompagnateurs, nombreux aussi, a permis de ne pas se quitter trop vite et d’échanger sur son expérience de course.

Le récit de Pascale

H‌ello les lents,

Ça y est c’est fait !
De quoi, me direz-vous ? Mon premier semi, pas de salades (même si c’est la période) mais c’est bien de course à pieds dont je parle ! Eh oui, je viens de faire mon 1er semi-marathon dimanche dernier à Cheverny. Bon, il faut que je vous raconte :
Pendant les semaines de préparation, je suis passée par toutes les phases. Entrainement, sans trop de préoccupation mais beaucoup de sérieux. Ensuite le ras-le-bol et enfin le doute et l’angoisse la dernière semaine. Enfin jusqu’au jeudi , car après un mail très réconfortant de notre coach Didier, me voilà regonflée (enfin pas trop non plus, hi hi..) pour affronter cette épreuve totalement inconnue pour moi. Toujours assidue, je fais mon entrainement du samedi (merci Myriam de m’avoir permis de réguler mon allure). Ah, ça fait « pro ».
Bref, après quelques petites heures de sommeil, nous voilà en route pour récupérer nos co-voits et alliés dans la course : Marie, Alain et Caroline puis direction Cheverny.
Sur place, retrait des dossards, petit échauffement, et nous nous dirigeons vers la ligne de départ avec le sourire car de toute façon, on y était et nous ne pouvions plus reculer.
Nous nous faufilons jusque derrière le meneur d’allure de 4h15 (pour les marathoniens) et BANG c’est parti !
J’arrive à caler puis réguler ma respiration et je commence à parler… comme d’habitude et la voix de la sagesse de Marie Crosnier pour me rappeler de « m’économiser » ! J’ai écouté, admiré le paysage, les coureurs, bu régulièrement, pensé à tous les petits conseils et contrôlé mon allure. Et les kilomètres passent, passent,  et je cours, cours, cours sans trop peiner et avec l’appréhension des derniers kilomètres. Au 18e tout va toujours bien et Marie qui fait une échappée pour rattraper Caroline que nous avions en ligne de mire. Et moi de me dire : « tu ne sais pas ce qui t’attend sur le dernier km, alors suit tes sensations et ça va le faire en moins de 2h15 ». Je cours donc sans aucune douleur, double des gens à l’agonie, et je m’interroge ?… Puis, j’arrive au dernier virage juste après le portail du château et voilà l’arrivée qui me tend les bras, alors je pousse sur mes jambes et mes bras pour les derniers efforts, passe la ligne d’arrivée et tombe dans les bras de Caroline, Marie et Alain qui sont arrivés quelques secondes avant moi. Quelles sensations ! Je l’ai fait ! En pleine forme ! MERCI MERCI MERCI !
D’abord aux coachs qui m’ont fait une préparation d’enfer (même si je vous ai détesté parfois), à mon mari qui m’a accompagné dans les efforts d’entrainement et à tous les lents et amis qui m’ont encouragé !
Bises,
Pascale

Les résultats :
Semi : 973 arrivants (temps réel)
Pascal Silès ……….. 1h49’16 »     287°
Etienne Thivolle … 1h50’35 »     310°
Philippe Garnier … 1h57’04 »    441°
Claire Ripamonti .. 2h00’26 »   532°
Caroline Morize … 2h04’48 »   614°
Marie Crosnier …   2h04’57 »   617°
Alain Crosnier…..   2h05’08 »  621°
Pascale Da Silva…  2h05’12 »   626°

Marathon : 816 arrivants (temps réel)
Adolfo Da Silva ……….  3h34’43 »    156°
Hélène de Bénédetti ..  3h55’59 »    348°
Cédric Gautier ………..   4h00’35 »   413°

Cliquer pour le diaporama

 

Ce contenu a été publié dans Photos, Résultats. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.