Le Dé-Boulay 2018, récit de Hugues

Bonjour
Petit récit de notre matinée
Rdv ce matin à 6h25 avec mon chauffeur Fabrice, un peu tôt pour un dimanche, nous filons vers un deuxième Rdv avec Sylvie au péage d’olivet.
Le timing est au top, nous tenons nos objectifs, sur l’autoroute nous doublons un convoi de lents en partance pour Cheverny…petit coucou au passage et nous filons vers des contrées sauvages du côté de Château Renault…. Le BOULAY… petit village gaulois de 850 habitants… et la surprise, nous sommes reçus comme des rois, 150 bénévoles du village et des environs au service de 400 trailers… parkings dans une pseudo cour de ferme, placeurs bénévoles à notre service…
Nous allons chercher nos dossards puis commençons un petit échauffement, avant le démarrage nous entendons le programme… nous avions prévu un trail de type course nature de 30 km 350 m de dénivelle et on nous annonce des tunnels, des goulottes, des traversées de rivière, de fossés et le directeur de course qui a fait le tour le matin nous annonce un parcours sans failles, gras, voire très gras…. nous sommes donc au parfum…nous sommes 76 individus à se lancer dans l’aventure
8h30 démarrage de la course… je suis quelque instant Sylvie et Fabrice… puis je les suis toujours, mais de loin… et je vois qu’il y a de la concurrence féminine à l’avant…
Nous sommes vite dans le bain avec les premiers passages de chemins boueux…au début on évite…après on va directe… je vous passe les détails mais superbe paysage, on coure en forêt…pas dans les chemins mais directement en forêt, passages dégagés et balisés comme des pros… traversée de rivière pour se nettoyer le bas des jambes….descente d’une colline en passant par une goulotte, sorte de fosse de 1,5 m de haut et qui descend à forte pente donc autant vous dire de la glaise en pente et toujours notre circuit de refroidissement des pieds, ils ont vraiment pensé à tout…au 2/3 de la course au bout d’un chemin je perds de vue le coureur devant moi sans comprendre où il est…. je comprends en arrivant sur place, on tourne à droite et on descend dans un fossé dont les bords supérieurs sont entre 2,5m et 3 m plus haut…on suit ce fossé pendant 300-400m… les dix derniers kilomètre sont difficile pour les muscles qui commencent d’avoir mal… les temps au kilomètre commencent de se dégrader…objectif finir en bon état et surtout finir content de sa course… l’arrivée est à voir… la flamme rouge du dernier kilomètre surplombe le chemin…ils ont vraiment pensé à tout….arrivée sous les applaudissements du public chaleureux…
en résumé très belle organisation, impossible de se perdre, un ravitaillement agréable à l’arrivée… juste si j’ai un conseillé pour les organisateurs si ils me lisent… les meringues je les préfère avec 30 minutes de plus de cuisson à 60degres 😊
Je joint des photos d’après course… j’ai vite rangé le téléphone quand j’ai entendu parlé du programme…
Je ne vous parle pas des crampes de Fabrice au moment de s’assoir en voiture,  on à manquer le laisser sur place…
A refaire….

Hugues

Les résultats :

Sylvie 2ème féminine en 2h38
Fabrice 2h40
Hugues 2h58
Ce contenu a été publié dans Photos, Résultats. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.