Nos nouveaux marathoniens et les autres…

Dimanche dernier d’exception pour certains des lents qui tentaient de suivre la trace de Spyrídon Loúis (premier champion olympique de marathon, voir ici). Bravo à tous et toutes sur cette épreuve qui reste une course très spéciale et parfois imprévisible.
Nos néo-marathoniens peuvent être fiers et les autres heureux de répéter cet exploit.
C’était à Vannes (dans un lointain pays appelé la Bretagne) et à Paris :

Merci Véro, coach, accompagnatrice, porte-voix et petit reporter !

Vannes :

Greg Gallet 3h51 premier marathon .au 33 ème kilomètres il me disait qu’il en avait marre et finalement il nous a fait un très beau chrono, avec une préparation et sorties longues quasi seul.

Fred Vey 3h43 toujours en binôme avec Laurent qui finalement sur la fin l’a lâché et finit en 3h42 ce 2ème marathon. Ils améliorent leur temps tout les deux.

Nico 4h10, un très bon chrono pour quelqu’un qui a  pris le départ avec une périostite. il avait depuis une bonne semaine. Malgré ses fortes douleurs il a fini. Il faisait mal à voir. (un beau mental. ) premier marathon pour lui aussi

Vincent Lugien 3h28 très beau chrono pour un premier marathon avec très peu d entraînement dû à son travail. 
Paris.

John Beneteau 3h33 (et 5487 ème sur 24080 !)

CarineWoisard à finalement abandonné au 27ème  suite à sa déchirures à la cuisse et vertiges .la douleur trop forte et pour ne pas aggraver.

Fabrice, 4h50 malgré de petit soucis de santé. Il a voulu quand même prendre le départ. Et au final contracture au dos dans la 2ème partie. Ce marathon ne leur étaient pas destiné cette fois. Mais  inscrits depuis 2 ans et repoussé dû au Covid, ils ont voulu le faire quand même. Le marathonien est pugnace !

Ce contenu a été publié dans Photos, Résultats. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.