Le triathlon de Nicolas

Pluie de félicitations sur la page Facebook des lents et récit de Nicolas :

Petit, ou plutôt long retour sur mon 1er Ironman 70.3 !
Ça y est, c’est le jour J, le 26 Mai 2018 : la fête des mères, l’anniv de ma femme, 
mais surtout le triathlon Ironman 70.3 que je prépare depuis 1 an.. (NATATION : 2300metres + VELO : 100km + COURSE A PIED : 22km)
J’avais eu cette idée folle de m’inscrire l’année dernière avec mon beau-frère alors que nous étions novices dans cette distance.
Arrivé à 9H30 à Villiers Sur Loir, c’est grand beau. Le départ est prévu pour 11H00.
Juste le temps de retirer le dossard, puis de préparer les affaires dans le parc à vélo pour être prêt pour le briefing de 10h30.
Le drafting est interdit sur la partie vélo en dessous de 12 mètres. J’ai retenu la leçon du dernier tri de l’étang des bois ou j’avais pris un carton à cause de ça.
11H00 : coup de sifflet pour le départ natation. C’est parti pour 2 tours de Nat avec une sortie à l’australienne (on retourne sur la plage pour replonger et repartir pour la deuxième boucle)
Je décide de ne pas trop donner sur ce 1er tour, et de partir tranquille !
Belle erreur : du coup je me retrouve dans la machine à laver, au milieu des 600 autres concurrents qui te donne des coups de bras, de jambes. Bref que du bonheur!!
La deuxième boucle, je décide enfin de lâcher les chevaux et j’arrive à placer ma nage, car les concurrents se sont étalés un peu plus sur le plan d’eau.
Fin de la Nat : je sors 63eme de l’eau (en 38 min)
je prends mon temps pendant la T1 (1ere transition) : une pom’Pote piqué aux enfants, et une banane avant de monter sur le vélo.
Le parcours vélo est assez vallonné, ça change de la Beauce :). la première boucle se passe comme d’hab., je me fais remonter par des cadors qui roulent à 45 de moyenne..
Mais je m’en laisse pour la 2eme boucle. je m’alimente et m’hydrate beaucoup, on m’a dit que c’était super important pour la suite !
Fin du vélo : Je pose le pose au bout de 3h25 , soit 28,5km/h de moyenne. 
4min de T2 (transition pour la course à pied) ou je prends le temps de parler à mon fan club qui me demande si j’en ai encore sous le pied. 
Pour l’instant, je gère l’effort, donc je dis à mon fils que tout va bien 😉
C’est parti pour la Course à pied. 2 tours de 11km. On m’avait parlé d’un ou 2 petit raidillon, mais au 3eme km, je vois que ça commence à grimper,
Tout le monde s’arrête de courir et c’est carrément un passage à près de 10% qui m’attend sur 100 mètres. Je décide de le faire aussi en marchant, car je ne connais pas du tout le parcours. Finalement, ce sera la seule partie difficile. Mais ça commence à être long, je vois des triathlètes à terre, pris par les crampes, d’autres qui abandonnent (ce sera le cas de mon beau-frère)… Sans parler des chutes à vélos… (2 sont repartis en SAMU). 
Il fait vraiment mal ce parcours…
Je finis le 1er tour. Mes supporters sont là à m’encourager. J’accélère un peu pour faire bonne mine en passant devant eux, mais les jambes sont lourdes.
Sur la 2eme boucle, je m’arrête à tous les ravitos, les bénévoles nous motivent en nous disant que l’écurie est proche 🙂
Je finis ces 22 kms (en 2h14) avec mes enfants, neveux et nièces sur la ligne d’arrivée, que du bonheur !
L’émotion me rattrape d’ailleurs à ce moment, car c’est l’aboutissement d’une année d’entrainement, de sacrifices, et surtout, je l’ai FAIT ! 
Temps Final : 6h27 et 311eme/600 participants.
Le récit de la course est un peu long, mais j’avais à cœur de vous le faire partager :=)
A bientôt pour de nouvelles aventures.
Nicolas
Ce contenu a été publié dans Photos, Résultats. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.